03 mars 2010

Automne (je sais, c'est pas de saison)

   Bonjour ! Je n'ai absolument pas le temps de m'occuper du blog ces temps-ci. Une petite note quand même pour vous montrer un poème que j'avais envoyé au concours de poésie de la Sorbonne. Je n'ai certes pas remporté de premier prix, mais je figure dans les poèmes "sélectionnés", qui l'aurait cru ?! Ce qu'il ne faut pas dire puisque c'était un concours de "poésie", c'est que je ne sais pas vraiment si ç'en est, je ne me suis pas posé la question en fait ; un avis ? Pour ma part, je n'en suis pas... [Lire la suite]
Posté par Anonyme du XXIe à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 novembre 2009

J. M. Heredia, C. D. Friedrich, Debussy

Petite anthologie poétique du dimanche X    Bonjour, avec dimanche, je reviens ! Voici donc La Conque de José-Maria de Heredia Par quels froids Océans, depuis combien d'hivers, - Qui le saura jamais, Conque frêle et nacrée ! -La houle sous-marine et les raz de marée T'ont-ils roulée au creux de leurs abîmes verts ?Aujourd'hui, sous le ciel, loin des reflux amers, Tu t'es fait un doux lit de l'arène dorée. Mais ton espoir est vain. Longue et désespérée, En toi gémit toujours la grande voix des... [Lire la suite]
Posté par Anonyme du XXIe à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 novembre 2009

Baudelaire, Pissaro et Chopin

Petite anthologie poétique du dimanche X    À l'heure où nos villes se hâtent d'enterrer l'automne sous leurs lourds filets de lumières, je vous propose ce poème tiré des Fleurs du Mal de Baudelaire, "Brumes et pluies" :     Ô fins d'automne, hivers, printemps trempés de boue,    Endormeuses saisons ! je vous aime et vous loue    D'envelopper ainsi mon coeur et mon cerveau    D'un linceul vaporeux et d'un vague tombeau.     Dans cette grande plaine où l'autan froid se... [Lire la suite]
Posté par Anonyme du XXIe à 18:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2009

Rimbaud, Rachmaninov et Füssli

Petite anthologie poétique du dimanche IX    C'est encore dimanche, mais il était temps ! Le lien entre les oeuvres d'aujourd'hui n'est peut-être pas évident, il est assez personnel en fait. Je vous propose donc le poème de Rimbaud "Le Mal" issu des Poésies.    Tandis que les crachats rouges de la mitraille   Sifflent tout le jour par l’infini du ciel bleu ;   Qu’écarlates ou verts, près du Roi qui les raille,   Croulent les bataillons en masse dans le feu ;   Tandis qu’une... [Lire la suite]
Posté par Anonyme du XXIe à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2009

Agrippa, Callot et Jannequin

Petite anthologie poétique du dimanche VIII    Sauf qu'on est lundi... Tant pis ! Mieux vaut tard que jamais, mais ce ne sera pas très joyeux. Je vous propose un extrait de "Misère", du recueil Les Tragiques d'Agrippa d'Aubigné (très grand poète protestant pendant les guerres de religion, grand-père de Mme de Maintenon). ... Tout logis est exil ; les villages champêtres,Sans portes et planchers, sans portes et fenêtres,Font une mine affreuse, ainsi que le corps mortMontre, en montrant les os, que quelqu'un lui fait... [Lire la suite]
Posté par Anonyme du XXIe à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2009

Musset, Munch et Mozart mmm !

Petite anthologie poétique du dimanche VII    Bonjour ! Enfin presque, le thème est un peu sombre aujourd'hui, mais tellement beau ! Je vous propose mon passage préféré du Lorenzaccio de Musset, celui que j'ai longtemps pu réciter avant de commencer à l'oublier doucement, la classe prépa aidant. L'extrait est un peu long, mais il me semble déjà que c'est presque un crime que de l'interrompre là, avant la fin de la réplique !    Tu me demandes pourquoi je tue Alexandre ? Veux-tu donc que je m'empoisonne, ou que je... [Lire la suite]
Posté par Anonyme du XXIe à 10:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

18 octobre 2009

Voltaire, Van Gogh et Rameau

Petite anthologie poétique du dimanche VI    C'est dimanche ! Voici un extrait de la nouvelle préférée de Voltaire, Micromégas :    Ceux qui ne voyagent qu'en chaise de poste ou en berline seront sans doute étonnés des équipages de là-haut : car nous autres, sur notre petit tas de boue, nous ne concevons rien au-delà de nos usages. Notre voyageur connaissait merveilleusement les lois de la gravitation, et toutes les forces attractives et répulsives. Il s'en servait si à propos que, tantôt à l'aide d'un rayon du... [Lire la suite]
Posté par Anonyme du XXIe à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 octobre 2009

Properce, peinture antique, musique médiévale

Petite anthologie poétique du dimanche V     Après la mort la semaine dernière, l'amour ! Je vous propose une élégie magnifique de Properce (Élégies, II, 15 vers 1-10), qui permet beaucoup de son charme à la traduction puisque les sons ne sont plus les-mêmes : même si vous ne parlez pas latin, je vous conseille d'essayer de prononcer au moins les deux premiers vers à voix haute ! Évidemment, si vous connaissez les rythmes (longue brêve brêve ou longue longue), c'est encore plus chantant ! Je propose une traduction ensuite,... [Lire la suite]
Posté par Anonyme du XXIe à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 octobre 2009

Villon, Bosch, Moussorgski

Petite anthologie poétique du dimanche IV    Aujourd'hui, la Ballade des pendus de Villon : Frères humains, qui après nous vivez,N'ayez les coeurs contre nous endurcis,Car, si pitié de nous pauvres avez,Dieu en aura plus tôt de vous mercis.Vous nous voyez ci attachés, cinq, six :Quant à la chair, que trop avons nourrie,Elle est piéça dévorée et pourrie,Et nous, les os, devenons cendre et poudre. De notre mal personne ne s'en rie ;Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre !Se frères vous clamons, pas n'en devezAvoir... [Lire la suite]
Posté par Anonyme du XXIe à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 septembre 2009

Vian, Kandinsky et Satie

Petite anthologie poétique du dimanche III    Puisqu'il semble que ce soit à nouveau dimanche et que de petits rayons de soleil passent encore ma fenêtre malgré le gris qui menace, voici un extrait de L'Écume des jours de Boris Vian, un passage que j'aime particulièrement dans ce qui est parmi mes livres préférés.    Les souris de la cuisine aimaient danser au son des chocs des rayons de soleil sur les robinets, et couraient après les petites boules que formaient les rayons en achevant de se pulvériser au sol,... [Lire la suite]
Posté par Anonyme du XXIe à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :