29 août 2009

Bouquet d'été finissant

   La lavande est coupée, la fin de l'été approche. J'en ai donc profité pour faire un petit bouquet dans des couleurs encore estivales mais j'ai hâte de voir les arbres rougir. D'un autre côté, le "bel automne" passe toujours trop vite, les arbres se retrouvent trop vite gris et nus sous un ciel tout aussi gris et monotone. Bref, vive le vendredi 28 août ! Jusqu'à ce soir au moins...
Posté par Anonyme du XXIe à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2009

Tarte aux pommes : recette de ma grand-mère

   J'ai enfin pensé à faire une photo ! Voici donc la recette de ma grand-mère du Mâconnais : 75g de farine de blé 50g de gaudes (pour ceux qui ne connaissent pas, voici le site de celles que j'achète : http://www.gaudes-de-chaussin.com/), à défaut, remplacez par de la farine de blé : le goût et la couleur seront différents, mais très bons aussi ! 50g de maïzena 50g de sucre 80g de beurre en crème 1 pincée de sel 1 oeuf (ou un oeuf de cayenne si vous n'utilisez que de la farine de blé, c'est... [Lire la suite]
Posté par Anonyme du XXIe à 15:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 août 2009

Corse

   Quelques photos de mes vacances en Corse, pour s'y croire encore un peu malgré la pile de livres à ficher à côté de mon ordi ! Pigna Tour gênoise Sous un pont de singe du GR20 (celui du film "Les randonneurs" je crois) Immortelles sur le chemin de Pigna "Le rocher", baie de Calvi L'Île Rousse "Le rocher", une drôle de tête ! Ostriconi (Désert des Agriates) Derrière les nuages, le Cap Corse ! L'ïle Rousse depuis le sémaphore Bodri et cie Série de... [Lire la suite]
Posté par Anonyme du XXIe à 10:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 août 2009

Courant d'air

   Un autre petit texte que j'avais envoyé à un concours (L'Encrier renversé) et qui n'a à nouveau - et sans surprise - pas suscité l'enthousiasme du jury. Il s'agit au départ d'une nouvelle écrite pour une amie sur le thème "histoire de fantôme", titre que j'ai changé en "Courant d'air" pour le concours de nouvelles.   Vous êtes contre ce fauteuil, un peu dur, rêche, ayant déjà trop vécu, laissant de petites peluches cotonneuses contre votre vêtement. Vous êtes bien, comme imprégné de chaleur ;... [Lire la suite]
Posté par Anonyme du XXIe à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]